L’artiste individuel, les TIC et la projection internationale

TIC et Relations culturelles internationales

 

INSTITUT NATIONAL UNIVERSITAIRE
JEAN-FRANCOIS CHAMPOLLION
Place de Verdun – 81 012 Albi cedex

 

L’artiste individuel, les TIC et
la projection internationale

 

HUGONIN Sandra FOAD Master 1 Mention Etudes européennes et internationales Spécialité Stratégies culturelles internationales

2015 / 2016

INTRODUCTION

L’idée d’universalité est inhérente à l’utilisation d’internet. La définition World Wide Web de l’internet s’inscrit par essence dans un esprit où chacun est connecté au monde entier.
Ce dernier semble plus petit que jamais et les possibilités semblent immenses. Le web a déferlé sur le monde ouvrant des perspectives de communication, de commerce, voire de modes de vie aussi nouveaux que multiples. Le volume d’information et sa rapidité de diffusion ont dérouté le fonctionnement traditionnel de nos sociétés et de ses institutions. La législation n’a effectivement pas évolué à la même vitesse. Ces nouvelles technologies à travers les réseaux sociaux ont amené à repenser l’information aussi bien dans son contenu que dans sa diffusion.
Les TIC sont des outils à large spectre qui accélèrent la prise de contact des artistes avec leur public et ont une influence suffisante pour supprimer les intermédiaires. La rapidité de l’avènement des TIC ces dernières décennies a complètement modifié la façon d’appréhender le travail de l’artiste. Celui-ci a dû s’approprier de nouveaux outils de communication. Ces nouvelles technologies obligent néanmoins l’artiste à développer de nouvelles compétences en plus de sa discipline artistique principale et l’amènent à effectuer des veilles permanentes pour se tenir informé de l’actualité artistique ainsi que de toute opportunité de financement, de concours, de lieu de travail ou d’exposition.
Les TIC augmentent la concurrence à travers la visibilité accrue de chaque artiste, enrichissent l’offre et élargissent la possibilité d’accès à l’art par tout un chacun. A travers l’étude du cas spécifique de Saskia Olde Wolbers, artiste visuelle d’origine hollandaise et résidant à Londres, nous tenterons de démontrer comment les technologies d’information et de communication peuvent être utilisées dans l’environnement de l’artiste visuel. Dans le processus de création contemporaine, nous verrons comment l’artiste se les approprie. Internet a amené peu à peu de nouvelles pratiques de création, de promotion, de consommation mais aussi de financement à échelle internationale. Nous aborderons comment les TIC permettent une plus grande visibilité de l’artiste notamment sur le plan international, mais aussi comment les TIC peuvent être un outil de recherche de financement à l’international. Enfin, nous nous intéresserons à la manière dont les TIC modifient l’industrie culturelle.

Lire L’artiste individuel, les TIC et la projection internationale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.